Rétention d'eau

Votre corps est composé à 60% d'eau. Lorsque tout va bien, le liquide du corps est réparti de façon équilibrée entre le sang et les tissus. Les reins aident à maintenir cet équilibre.

On parle de rétention d'eau (ou d'oedème en language médical), lorsque cet équilibre est rompu et que du liquide stagne dans les tissus de l'organisme. Ce problème touche d'avantage les femmes que les hommes.

Quelles sont les causes de la rétention d'eau ?

La rétention d'eau, souvent liée chez les femmes aux fluctuations hormonales ou à une mauvaise circulation lymphatique, peut avoir des causes diverses.

Un oedème peut ainsi être lié aux causes suivantes :

- Station debout prolongée et fréquente

- Exposition à la chaleur

- Fluctuations hormonales en période prémenstruelle ou à la ménopause

- Grossesse (quand le ventre exerce une forte pression sur le système veineux)

- Alimentation trop riche en sel

- Un déficit en protéines

- Prise de certains médicaments (contre l'hypertension par exemple)

- Problèmes veineux comme les varices ou la phlébite

- Insuffisance rénale 

- Dysfonctionnement du foie

- Insuffisance cardiaque

- Hypothyroïdie

Quels sont les symptômes ?

La rétention d'eau provoque un gonflement des tissus, qui touche le plus souvent les jambes, mais qui peut aussi atteindre le ventre, les bras ou encore le visage. Dans ses formes les plus développées, lorsqu'on appuie sur la zone enflée, celle-ci conserve l'empreinte du doigt durant quelques secondes.

Pourquoi consulter en cas de rétention d'eau ?

- Prévenir la rétention d'eau

- Limiter la rétention d'eau

- Eliminer la rétention d'eau

- Perte de poids

Date de dernière mise à jour : 09/09/2019